Actualités

Vous êtes ici: Home » Page 2

Global verstoen, lokal agéieren...aussi avec le Kulturpass au Festival du Cinéma du Sud

Le monde est de plus en plus complexe et la société civile s’exprime de façons diverses sur les enjeux. Un des moyen élaboré est ce « Festival Cinéma du Sud » organisé par Action Solidarité Tiers Monde (ASTM), Aide à l’Enfance de l’Inde, Amis du Tibet, ATTAC Luxembourg, Bridderlech Deelen, Caritas, Chrétiens pour le Sahel, Comité pour une Paix Juste au Proche Orient (CPJPO), Croix-Rouge luxembourgeoise, Fondation Follereau, Frères des Hommes, Klima-Bündnis, SOS Faim, SOS Villages d’Enfants Monde.

Cultur’all est fier d’annoncer un nouveau partenariat avec l’équipe derrière ce festival engagé! Pour plus d’informations, voici un extrait du site sur lequel vous trouverez également le programme de cette 7e édition:

Le  Cinéma du Sud est un projet d’éducation au développement, lancé en 2010 et organisé par un consortium d’une quinzaine d’ONG luxembourgeoises, afin de sensibiliser le grand public du Luxembourg à des thématiques fortes touchant au développement par le biais du cinéma, médium accessible à tous. La forme de ce festival repose sur la projection d’un film suivie d’un débat avec des intervenants experts sur la thématique spécifique abordée.

Le thème global du festival change d’édition en édition en fonction de l’actualité. Ainsi, en 2016, le sujet du Cinéma du Sud est l’International Year of Global Understanding. Il pose le problème des manières dont nous habitons un monde de plus en plus mondialisé. Comment transformons-nous la nature? Comment construire de nouvelles relations sociales et politiques qui correspondent à la réalité mondiale émergente? Nous ne pouvons pas changer le monde sans comprendre quel est l’effet global de nos actions quotidiennes sur la planète.

En 2016, les projections auront lieu chaque jeudi entre le 13 octobre et le 8 décembre à l’exception du jeudi 3 novembre à partir de 18h30 au ciné Utopia.A l’affiche se trouveront des films qui aborderont le développement durable à travers des thèmes de la consommation, de la paix, de l’emploi, de l’éducation, du genre, de la biodiversité, de l’eau, de l’inégalité, de la faim et du changement climatique.

 

Capture d’écran 2016-11-10 à 14.33.46

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous accueillons le CEPA asbl (CEntre pour la Promotion des Arts) comme nouveau partenaire!

Eh oui, ça n’en finit pas: Bienvenue au CEPA asbl, aussi connu pour l’organisation de la Summerakademie! (Académie d’été)

N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site afin de découvrir l’offre de workshops pour enfants et adolescents que le CEPA ouvre aux bénéficiaires du Kulturpass.

Ce n’est pas qu’en été que cela se passe, mais en toute saison!

Nous espérons que vous pourrez profiter amplement de cette opportunité!


IMG_1303 CEPA-2015 CEPA-2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100643

 

Kasemattentheater, la liste s'agrandit!

Vous avez toujours voulu profiter du Kulturpass au Kasemattentheater? Désormais c’est possible!

un petit historique (en allemand ):

Am 11. Dezember 1964 wurde das Kasemattentheater unter seinem offiziellen Namen « Centre Grand-Ducal d’Art Dramatique » a.s.b.l gegründet. In dem bis dahin eher theaterverschlafenen Luxemburg der sechziger Jahre schwebte dem Gründer Tun Deutsch (1932-1977) ein avantgardistisches Theaterschaffen vor, das nicht nur die interessierte Bourgeoisie, sondern ein ganz neues Publikum in einer neuen Spielstätte anziehen sollte. Über diese Truppe versuchte der Schauspieler Tun Deutsch das Berufsbild des Schauspielers in Luxemburg bekannt zu machen, um vor allem auch die luxemburgische Jugend zum Theater zu bringen. Im Jahre 1965 entstand dann die Idee, im Sommer ein Theaterfestival in den Festungsmauern der Stadt Luxemburg, Kasematten genannt, zu organisieren. Mit « La leçon » und « La jeune fille à marier » von Ionesco begann im Juli 1965 das erste Sommerfestival in den Bock-Kasematten. Bald schon wurde das „Großherzogliche Zentrum für Schauspielkunst“ nach dem ungewöhnlichen Ort benannt, an dem seine Produktionen stattfanden: Kasemattentheater. Im Sommer waren in den Bock-Kasematten unter anderem Texte Ionescos, Becketts, Brechts oder Mrozeks zu hören. Aus dem reichhaltigen Spielprogramm der folgenden Jahre seien nur einige Autoren hervorgehoben, wie Sartre, Ionesco, Obaldia, Camus, Saunders, Mrozek, Walser, Kafka, Fo, Schiller, Ibsen, Brecht, Fassbinder, Cechov, Kreisler, Pinter u.v.a. Neben der Arbeit des Gründers und Leiters Tun Deutsch wurde das Kasemattentheater zu jener Zeit künstlerisch auch von Jos Noerden (1927-1991), und Georges Ourth (1942-1988) geprägt. Letzterer inszenierte dann auch, den vielleicht größten Erfolg des Kasemattentheaters in den siebziger Jahren (Spielzeit 1975/76), Die Emigranten von Mrozek, mit Tun Deutsch und Fernand Fox. Auch mit seinen literarischen Kabarettprogrammen füllte das Kasemattentheater eine Lücke im kulturellen Leben Luxemburgs aus: Aus dem gelungenen Versuch, im Jahre 1972 einen Tucholsky-Abend zu veranstalten, wurde eine Institution, die über Jahre hinaus die Literatur-und Kabarett-Freunde in Luxemburg begeisterte.

Tun Deutsch erlag im Oktober 1977 im Alter von nur 45 Jahren einem Herzversagen. Doch besteht das Kasemattentheater, fünfzig Jahre danach, weiter. Viele der Luxemburger Theaterschaffenden, die er auf ihrem Weg geleitet hatte (André Jung, Josiane Peiffer, Frank Hoffmann, Germain Wagner u.a.), haben mittlerweile im In-und Ausland eine beachtliche Karriere gemacht und immer noch lebt sein schöpferischer Geist in den luxemburgischen Theaterproduktionen, für die mit Tun Deutsch eine neue Ära begann. Die frühen Erfolge des Kasemattentheaters hatten Bewegung in die Theaterszene gebracht, sodass es für die Verantwortlichen des Ensembles kein Bedenken gab, sein Werk weiter zu führen. Vor allem der langjährige Präsident und spätere Ehrenpräsident Pierre Capesius (1930-2013) versuchte in den achtziger und neunziger Jahren das Kasemattentheater am Leben zu erhalten. Nachdem das Theater jahrelang verschiedene Provisorien bespielt hatte (so von 1991 bis 1997 im alten Tramsschapp auf Limpertsberg), konnte das Kasemattentheater im März 1998 dank der Unterstützung der Gemeindeverwaltung der Stadt Luxemburg eine feste Spielstätte in Luxemburg-Bonneweg beziehen. Das kleine Theater wurde dann auch wiederum mit der finanziellen Hilfe der Stadt Luxemburg in der Saison 2012/2013 komplett renoviert und zu einem variablen und multifunktionellen Spielort umgestaltet.

Seit der Spielzeit 2007/2008 hat das Kasemattentheater unter dem neuen Künstlerischen Leiter Germain Wagner und dem Dramaturgen Marc Limpach eine neue Dynamik entwickelt und präsentiert dem Publikum nun jedes Jahr ein komplettes Spielzeitprogramm. Das Kasemattentheater setzt wieder mehr denn je auf, zumeist moderne, deutschsprachige Stücke in Form von erfrischenden und innovativen Inszenierungen….

source: http://www.kasemattentheater.lu/online/www/content/aboutUs/13/DEU/index.html

Vous pourrez même peut-être déja profiter de votre carte demain soir pour la lecture:

« Ich suche Trost im Wort« , deutschsprachige Dichtung im Exil 1933-1945

Eine Lesung mit Nikolaus Haenel, Marc Limpach und Désirée Nosbusch

Textauswahl Marc Limpach

 

Kasemattentheater 03_h800pix

_R7A9242 _R7A5592a

 

Nouveau partenaire du Kulturpass: Independent Little Lies (ILL)

Encore un partenaire en plus! Un grand MERCI et félicitations pour leur 20 ans!

Laissons « Independent Little Lies (ILL) » se présenter eux-même.

Independent Little Lies (ILL) est un collectif de théâtre interdisciplinaire qui réunit des professionnels de théâtre, des artistes, pédagogues et passionnés d’art. Nos productions et manifestations culturelles abordent des sujets contemporains et sociaux, dans quatre langues différentes. ILL existe au Luxembourg depuis presque 20 ans. Nous sommes constamment engagés dans la réinvention de nous-mêmes, dans la réalisation de nouvelles collaborations avec des artistes et coproducteurs locaux et internationaux, défiant les limites traditionnelles du spectacle vivant et donnant à des artistes émergeants d’horizons les plus divers la possibilité de développer leur créativité. »

(source: http://www.ill.lu/aT-fr/about-ill.html)

Et quelle meilleure façon d’inaugurer un nouveau partenariat qu’en allant voir de suite une de leurs oeuvres faisant partie du cadre des célébrations!

A l’affiche la semaine prochaine

GREXIT

Grexit. Un mot. Un mot qui bouleverse. Une création de l’Europe. Synonyme d’effondrement pour les uns, soulagement pour les autres.  
Depuis la création de ce mot, rien n’est plus comme avant. Vraiment ?  
Avec Grexit ILL plonge son regard dans des abîmes afin de trouver des mots pour l’indicible.  
 
A partir de textes classiques et contemporains, de et sur la Grèce, d’auteurs comme Yannis Ritsos, Dimitris Dimitriadis, Jan Kochanowski, Christa Wolf et David Graeber, nous nous approchons d’un pays qui passait pour le berceau de la culture et de la démocratie européennes… dans l’espoir de découvrir peut-être dans ce labyrinthe quelque chose sur nous-mêmes. Pour ce spectacle itinérant, le public sera invité à découvrir trois espaces scéniques distincts et à suivre les comédiens et comédiennes dans trois univers complètement différents.  

Pour plus de détails allez voir directement à la source: https://www.ill.lu/grexit.html

1400 1288-606x404 grexit-tb-2-1399

14e point de retrait: L'Ecole de Musique de la Ville d'Echternach

Avec un très grand plaisir Cultur’all vous annonce que le Kulturpass se rapproche de l’Est du pays. En effet, l’Ecole de Musique de la Ville d’Echternach fera désormais office de 14e point de retrait, ainsi que de nouveau partenaire culturel (pour les spectacles). Nous espérons que les amis de la culture de la région pourront pleinement profiter du talent des élèves de l’école.

 

 

 

 

Le Kinneksbond de Mamer devient le 13e point de retrait

Nous sommes heureux de pouvoir annoncer que le Kinneksbond de Mamer vous accueillera désormais aussi pour l’émission du Kulturpass! Le Kinneksbond, partenaire depuis des années, devient ainsi le 13e point de retrait ce qui simplifie encore l’obtention du Kulturpass. Un grand MERCI de la part de notre équipe,  et en nom – également – des bénéficiaires. Si vous êtes de la région – ou pas – n’hésitez pas à vous abonner à la Newsletter.

 

expérimenter les Arts et la Culture par les workshops

Les arts comme forme esthétique, pour voir, écouter, toucher, sentir…mais pas seulement; les arts aussi pour faire, donner, s’exprimer, créer, partager, c’est ça aussi la Culture avec le Kulturpass.

Dorénavant, avec le Kulturpass vous avez accès aux workshops d’au moins 2 de nos partenaires à prix réduit. Principalement,  ce sont des workshops pour enfants ou pour jeunes voir pour des familles, des workshops de danse, théâtre, dessin, photo, des workshops courts et longs, des workshops passionants. Pour l’instant, le Casino-Luxembourg, Forum d’art contemporain, les Rotondes ont ouvert leurs portes pour expérimenter activement les Arts et la Culture.

Nous vous invitons à vous renseigner auprès de nos partenaires pour toute inscription. Nous restons évidemment à votre entière disposition au 621 43 06 02 et par mail à info@culturall.lu pour quelconque question.

Merci à "Patrimoine Roses pour le Luxembourg"!

Vous souvenez-vous, il y a quelques mois, nous vous incitions à aller acheter des rosiers au marché hebdomadaire de la Ville de Luxembourg…

Eh bien MERCI à tous, et surtout un grand MERCI à l’asbl « Patrimoine Roses pour le Luxembourg » d’avoir remis un chèque de 500 euros à Cultur’all que nous investirons au mieux pour soutenir la démocratisation de la Culture.

Voici le lien vers le communiqué de presse: Remise de chèque à l’association « Cultur’All »

mam Kulturpass ënnerwee…The Balkans bloom

Logo

Grâce à neimënster, Cultur’all peut vous inviter à participer à un spectacle porteur d’un message fort pour la PAIX.

Lieu :                neimënster, Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster

Date :               17 juillet 2015

Rdv:                 19 heures 30 à l’accueil de l’Abbaye

Nous aurons à disposition une quinzaine (15) de places, nous vous prions de vous inscrire par mail à info@culturall.lu ou par téléphone au 621 43 06 02 (heures de bureau).

Description issue du  » de Gudde Gronn »

Fr: Si Srebrenica résonne encore dans nos oreilles et nos mémoires, c’est pour nous rappeler : Plus jamais ça !
Dans le cadre du festival OMNI et dans l’esprit d’un futur à partager avec les Etats des Balkans destinés à être, demain, des partenaires de l’Union européenne, neimënster,
l’ASTI et des associations des Balkans au Luxembourg se joignent à une vingtaine d’artistes pour vivre dans l’espoir une soirée marquant la volonté du plus jamais ça.
Portés par leur désir d’écrire une histoire commune dans le respect mutuel et la réconciliation, les Wiener Tschuschenkapelle et les Dubioza Kolektiv monteront ensemble sur scène pour la première fois au Luxembourg, accompagnés de Selma & Selma, bien connu de la scène culturelle luxembourgeoise et au-delà.
Un hommage vibrant de la tradition tzigane, des sérénades méditerranéennes, des airs turcs, du rembetiko grec et de la sevdalinka bosniaque combinés par lesTschuschenkapelle se mêlera à la poésie de Selma & Selma avant d’emporter le public dans un tourbillon métal, électro, rock et reggae orchestré par la maestria des Dubioza Kolektiv, porte-parole d’une génération qui a grandi sous les bombardements de Sarajevo et qui lutte aujourd’hui contre toutes les oppressions.

 

De: Was damals in Srebrenica passiert ist, soll uns daran erinnern, dass so etwas nie wieder geschehen darf! Im Rahmen des Festivals OMNI veranstalten neimënster,
ASTI und Vereine des Balkans in Luxemburg gemeinsam mit gut zwanzig Künstlern eine Gedenkfeier. Ganz im Geiste der Völkerverständigung und einer gemeinsamen
Zukunft treten die Wiener Tschuschenkapelle und das Dubioza Kolektiv erstmals gemeinsam in Luxemburg auf. Begleitet werden sie von Selma & Selma, die in der Luxemburger Szene keine Unbekannten mehr sind. Die Wiener Tschuschenkapelle kombiniert traditionelle Balkanlieder, bosnische, griechische, türkische Musikstile mit Gipsy-Jazz, das Dubioza Kolektiv mischt Elektro-Sound mit Rock und Reggae und
ist Sprachrohr jener Generation, die die Bombardierungen in Sarajevo miterlebt hat.

Page1

 

 

 

 

 

 

 

mam Kulturpass ënnerwee…Paolo Fresu Quintet

En collaboration avec le Festival de Wiltz              Festival de Wiltz

Cultur’all asbl a le plaisir de vous inviter au concert de Paolo Fresu Quintet dans le cadre du 63e Festival de Wiltz.

Lieu :                                      Château de Wiltz, rue du Château L-9516 Wiltz

Date :                                      28 juin 2015

Rendez-vous:                         19 heures 30 au Pavillon

Les Organisateurs du Festival de Wiltz mettent à disposition une quinzaine de places au tarif Kulturpass pour cette soirée prestigieuse de Jazz et nous serions ravis que vous nous accompagniez !

Comme les places sont limitées (15), nous vous remercions de nous confirmer votre présence au plus tard pour jeudi 25 juin 2015 par mail à info@culturall.lu en nous indiquant: 1) Votre nom 2) Le nombre de personnes 3) N° Kulturpass.

Si vous avez des questions vous pouvez téléphonez au 621 43 06 02

  ————————–

Cultur’all asbl huet de Pleséier Iech op de Concert vum Paolo Fresu Quintet am Kader vum 63. Festival vu Wolz ze invitéieren.

Wou:                                        Château de Wiltz, rue du Château L-9516 Wiltz

Datum :                                     28. Juni 2015

Rendez-vous:                           19 Auer 30 am Pavillon

 D’Organisateuren vum Wolzer Festival stellen eis, fir dësen groussen Jazzowend, eng 15 Plazen zum Kulturpasstarif zur Verfügung . Mir wieren frou wann Dir eis géingt begleeden!

D’Plazen si begrenzt (15), mellt Iech w.e.g. un bis Donneschden den 25. Juni 2015 iwwer Mail un info@culturall.lu an gitt eis : 1) Äre Numm 2) Unzuel vu Leit 3) N° Kulturpass.

Fir all weider Froen, rufft op den 621 43 06 02 un.

 —————————–

 Programme:

30 ans déjà

Paolo FRESU, trompette et bugle ( Paolo Fresu (fr)Paolo Fresu (de) )

Tino TRACANNA, saxophone, ténor et soprano ( Tino Tracanna )

Roberto CIPELLI, piano ( Roberto Cipelli )

Attillio ZANCHI, contre – basse (Attilio Zanchi )

Ettore FIORAVANTI, percussions ( Ettore Fioarvanti )

En avant-programme : Maurice CLEMENT : improvisations libres pour piano (Maurice CLEMENT)

(source des documents: brochure Festival de Wiltz)